Métiers et diplômes

Télécharger la fiche filière métaux

Le métier de chaudronnier tôlier

Le chaudronnier tôlier déforme ou découpe après traçage le métal (métal en feuille, tôle, tube, profilé) et autres matériaux, à partir de plans, schémas ou pièces-modèles.  Il utilise des outils à main et des machines appropriées (cisaille, rouleuse, plieuse, lunette de géomètre…).

Il effectue généralement les assemblages par divers procédés : pointage, soudage, rivetage, boulonnage, collage… Pour les opérations de traçage, il est amené, de plus en plus souvent, à se servir de l’outil informatique : Traçage Assisté par Ordinateur (TAO).

Les diplômes :
- CAP Réalisation en chaudronnerie industrielle
- CQPM Soudeur industriel
- CQPM Opérateur en tôlerie industrielle
- CQPM Tuyauteur industriel

Télécharger la fiche chaudronnier


Le métier de serrurier-métallier

Anciennement appelé serrurier, le métallier forge, ajuste ou assemble à l’atelier, les pièces, les éléments et les ouvrages métalliques qui concourent à l’aménagement des bâtiments et de leurs abords. Il en effectue la pose sur le chantier et en assure l’entretien.

Son activité est variée puisqu’il fait aussi bien de la ferronnerie d’art, de la serrurerie (serrures, blindages, protections), des menuiseries métalliques ainsi que certains ouvrages de charpente. Le métallier exerce toujours son métier, à la forge ou à l’étau, ou sur le chantier. Il peut avoir à travailler sur une échelle ou un échafaudage pour monter des châssis ou des balcons. L’exercice d’un métier du Bâtiment et des Travaux Publics (BTP) nécessite  une formation de base acquise par des cours théoriques et pratiques complétés avec l’expérience en entreprise.

Les diplômes :
- CAP Serrurier métallier
- BAC PRO : Ouvrage du bâtiment - Télécharger la fiche -

Télécharger la fiche métallier

FSE-NA

© Chambre de métiers et de l'artisanat des Deux-Sèvres 2018